Your browser does not support JavaScript!
restaurer les menus
Métiers

Artisans, commerçants et autres métiers

SSi la plus grande partie de la population de Billé travaillait dans l'agriculture et l'élevage, il fallait bien supporter ces activités et satisfaire aux besoins des personnes et des biens. Les transports étant quasi inexistants, il était indispensable de trouver le nécessaire sur place. Aller en ville, ne serait-ce qu'à Fougères, n'était pas si fréquent. Bien que les fermes vivaient pour une grande part en autarcie alimentaire, les gens avaient besoin de vêtements et d'un minimum de linge pour la maison. La seconde moitié du XIXème siècle vit apparaître des commerçants pour fournir de plus en plus les provisions de bouche. Le boulanger et le boucher, par exemple, n'avaient pas lieu d'être auparavant.

Lorsque le travail nécessitait un savoir-faire particulier, les artisans étaient là pour fabriquer et entretenir le matériel agricole, ferrer les chevaux, meubler les intérieurs, construire et réparer maisons et dépendances. Pour toutes ces tâches, se trouvaient à proximité les travailleurs de la pierre, du fer, du bois et du tissu.

Les compétences en terme de santé étaient loin de ce que nous connaissons. Les sages-femmes assistaient les mères lors de la naissance des enfants. Un chirurgien sillonnait la commune pour panser les plaies les plus graves et administrer des drogues plus ou moins efficaces.

Il était indispensable de se mettre en accord avec la loi lors des transactions, des affermages et des successions. C'était le rôle des notaires de rédiger les actes en rapport avec ces sujets. Les actes que nous qualifions de nos jours d'état civil étaient eux rédigés par le clergé - seulement à partir du XVIème siècle - qui était aussi chargé du soin des âmes.

La plupart des ouvriers se trouvaient au bourg, mais pas tous. Il n'était pas rare de trouver des artisans dans différents lieux-dits. Lorsque le commerce se développa, il est facile d'imaginer que les achats se faisaient au chef-lieu et surtout le dimanche à la faveur des offices religieux: hors de question de fermer les commerces ce jour-là!

Dans ces pages, nous allons tenter de faire un inventaire des métiers et des gens qui les ont pratiqués à Billé au cours de l'Histoire. S'il est relativement aisé de retrouver toutes les personnes impliquées au XIXème siècle - les recensements devinrent systématiques à partir de 1836 - les choses se compliquent pour l'époque pré-révolutionnaire. Seul les actes de baptême, mariages et sépultures permettent de s'informer sur le métier exercé par le parent, le marié ou la personne décédée. Bien que ce ne soit pas toujours possible et quasiment impossible avant les années 1700. Il reste les actes notariés: ceux qui sont disponibles sont souvent d'une aide précieuse.
La tâche s'avère complexe. C'est pourquoi, dans un premier temps, cette publication ne couvre pas tous les métiers. Ceux qui manquent seront traités au fur et à mesure de l'avancement des recherches.

  • Bouchers et bouchères
  • Boulangers et boulangères
  • Charpentiers
  • Maçons
  • Maréchaux et forgerons

  • Chirurgiens et Médecins et chirurgiens
  • Menuisiers
  • Meuniers et meunières
  • Notaires
  • Photographe
  • Sages-femmes

à suivre...

dernière mise à jour de cette page le 14/03/2023 à 11:35:14