restaurer les menus
Louis Buffet

Louis Buffet (1917-1982)
Soldat et prisonnier de guerre

La guerre

LLouis Buffet effectuait son service militaire depuis novembre 1938 lorsqu'éclata la guerre de 1939. Il avait été incorporé au 106ème régiment d'infanterie à Reims. Dès le 2 septembre, il partit vers l'Allemagne en tant que fusilier voltigeur. Il se trouva engagé dans le secteur de Sierck situé près de nos frontières avec le Luxembourg et l'Allemagne. Dès les jours qui suivirent la déclaration de guerre, en effet, l'armée française avait franchi la frontière allemande, sans d'ailleurs rencontrer beaucoup de résistance, le gros des forces allemandes étant engagé sur le front de l'est. Louis Buffet semble avoir fait partie de ce contingent. Son itinéraire jusqu'en mai 1940 n'est pas connu. Cependant, il annonce dans une lettre à ses parents datée du 23 mai 1940 être rentré en France depuis l'avant-veille, vraisemblablement depuis la Belgique. Il ajoute aussi qu'il se trouve alors à peu près en sécurité. Ce n'était pas le cas, malheureusement, puisqu'il se trouva blessé à un bras dans la région de Lille et fait prisonnier le 27 mai. Sa blessure sera soignée en Allemagne.

lettre du
3 mai 1940
Dernière lettre avant la captivité
Photos d'Allemagne
groupe
charrette

La captivité

Nous le retrouvons en Allemagne au Stalag I-B quand il pourra envoyer, le 2 juillet 1940, une carte à sa famille pour les informer de sa situation. Le numéro de ce Stalag semble indiquer qu'il a transité par la Prusse Orientale. Dans une lettre du 1er septembre suivant il attend toujours des nouvelles du pays. Il est dans une petite ferme à travailler, [il n'est] pas malheureux car [ses] patrons sont très aimables. Il écrit avoir rencontré Pierre Rahuel du Bourg et Pierre Lebreton de La Chapelle-Saint-Aubert. Il était donc à ce moment au Stalag IX-B où il est avéré que le premier se trouvait. Trois semaines plus tard, il a enfin reçu des nouvelles. Il annonce aussi qu'il est devenu commis boucher.

Certains prisonniers furent libérés au cours des années de guerre. En fait, ils furent échangés contre de jeunes français embrigadés dans le S.T.O. pour travailler en Allemagne. C'est au titre de la Relève que Louis Buffet fut libéré à Bad Orb le 13 décembre 1943. Comme l'atteste le document ci-dessous, il pourra rentrer à Billé après avoir transité par le Frontstalag de Saint-Médard, près de Bordeaux.

13 décembre 1943
libre!
retour
Histoire Patrimoine Gens de Billé

Parcourir toutes les pages du site pour retrouver un nom de famille