restaurer les menus
François Chuteau

François Chuteau
Condamné à mort pour meurtre

FFrançois Chuteau naquit à Billé le 10 août 1891 à Launay-Padou où habitaient ses parents. Sa mère, Émilie Goupil, décéda en 1894 et son père François en 1897. Il est encore recensé avec son père à Launay en 1896. Avant son incorporation au service militaire, le 10 octobre 1912, il était domicilié au Val-d'Izé. Il partit au front le 2 août 1914 comme la plupart des jeunes qui étaient alors dans les casernes avant la mobilisation générale.

Le 6 mars 1917 il fut condamné à la peine de mort et à la dégradation militaire par le Conseil de Guerre de la 60ème division d'infanterie pour homicide volontaire avec préméditation sur la peronne de Liot Auguste, homicide commis au camp E, secteur de la Somme, Suippes Marne). Il fut incarcéré à la maison centrale de Poissy et exclu de l'armée. Sa peine fut commuée par décret en celle de travaux forcés à perpétuité le 3 avril 1917. Affecté aux sections d'exclus coloniaux, il décéda à la Guyane française le 18 juin 1926.

Sa victime, Auguste Liot, était né à Gonneville (Manche) en 1887. Sa fiche matricule, qui porte le numéro 684, indique qu'il fut tué à l'ennemi le 31 décembre 1916. C'est la même mention qui est portée sur sa fiche de Mémoire des Hommes.

François Chuteau était un cousin de Jean Chuteau mort pour la France le 1er octobre 1916. Il avait d'ailleurs comme tuteur, après la mort de ses parents, Pierre Chuteau du Bas-Mat, le père de ce dernier.

retour
Histoire Patrimoine Gens de Billé

Parcourir toutes les pages du site pour retrouver un nom de famille