Your browser does not support JavaScript!
restaurer les menus
Disparition de la vieille route

La disparition de la vieille route

LLe bouton qui ouvre cette page représente une barrière telles que celles qui marquaient l'entrée des champs jadis. Elle se retrouve sur deux cartes postales, datant des années 1910, montrant l'entrée de la vieille route. Elle rappelle que cet endroit était utilisé pour le paccage des animaux. Au milieu du XIXème siècle, après l'asséchement de l'étang, le tracé de la grande route, comme elle était appelée autrefois, avait été modifié, passant à l'est de l'ancienne route tout près de la Ronse. Le tronçon abandonné n'avait pas été effacé et subsista pendant plusieurs décennies.

Ainsi, la route vers Combourtillé passait de cet endroit, derrière le calvaire - celui-ci n'existe que depuis 1908 - et courait vers le sud sur environ un kilomètre jusqu'à la croix en bois qui se dresse encore à proximité du village de Bel'Air. Au niveau de la Ronse, deux chemins descendaient vers chacune des deux fermes et à la fin du parcours se trouvait le moulin de Billé, dépendance de la seigneurie de la Ronse.

L'empilement de photographies ci-dessous montre la disparition de la vieille route à partir de 1991. son tracé, en vert, est escamotable en pressant le disque vert. Les images de meilleure résolution sont affichées à l'aide du bouton loupe.

faire apparaître ou disparaître le tracé
afficher en meilleure resolution

1949 1958 1969 1975 1978 1982 1985 1990
1991 1996 1998 2001 2006 2010 2020

Bel'Air Ruhatte La Ronse Moulin de Billé
retour
dernière mise à jour de cette page le 10/08/2020 à 19:21:40