restaurer les menus
Bourg au XXème siècle

Bourg au cours du XXème siècle

NNous avons rassemblé ici des photographies et cartes postales du bourg de Billé. Elles démontrent que si les lieux et les édifices sont reconnaissables, les aspects ont bien changé tout au long du siècle dernier.

Début du siècleDébut du siècle Entre-deux-guerresEntre-deux-guerres Années 1950Années 1950

Bourg entre les deux guerres

QQuatre vues du Bourg en cartes postales qui sont signées de Joseph Piot, photographe à Billé. Rien ne prouve qu'elles aient été prises exactement à la même époque. Ce qui est certain, c'est que la photo de la Grande Rue date des années 1930, après l'arrivée de l'électricité. La vue est sensiblement la même que celle du cliché de 1910, mais les maisons du gauche supportent des fils électrique. La publicité a fait aussi son apparition avec Byrrh - il manque la mention "à consommer avec modération!" - et À la Porte Roger. D'autres petites différences sont moins évidentes mais existent bien: le photographe a placé une enseigne sur la façade de sa maison, un panneau Michelin de signalisation routière est apposé sur le mur de la boulangerie. En effet, il n'y a pas encore d'embouteillages mais l'automobile est bien là: il est possible de distinguer la borne kilométrique devant l'actuel numéro 14, à droite. Elle existe toujours mais elle a bien changé de forme (voir ici).

La photo ci-dessous à été prise par Joseph Piot vers les années 1920. Nous nous trouvons devant le magasin de Joseph Loret, marchand et réparateur de cycles. Il s'agit bien de l'actuel numéro 20 de la rue de Fougères. La façade a quelque peu changé depuis. Mais ce sont bien les mêmes pierres et la même statue de la Vierge dans la niche, datée de 1904, située entre les deux fenêtres de l'étage. À Joseph Loret, et exerçant la même activité, succédèrent Georges Trousset et Louis Bréger. Devant la maison Bréger était installée la pompe à essence des années 1950.

L'absence d'équipement électrique semble indiquer que les photos du haut du bourg sont plus anciennes, sans doute des années 1920. Les deux trétaux posés à l'entrée du cimetière ressemblent étrangement à ceux qui se trouvent de l'autre côté, sur le cliché de la série précédente. Ne servaient-ils pas à déposer les cercueils lors des enterrements?

Histoire Patrimoine Gens de Billé

Parcourir toutes les pages du site pour retrouver un nom de famille